La norme environnementale RE 2020

La réglementation environnementale RE 2020 vise à rendre les constructions neuves plus respectueuses de l’environnement. Quels sont ses objectifs précis, ses spécificités, sa mise en application ? Nous vous résumons tout !

Nos équipes sont à vos côtés pour vous accompagner sur ce sujet. Vous avez des questions, un projet ? Contactez-nous ! 03 20 04 04 41

Les installations solaires photovoltaïques : un dispositif de construction durable

Nos actualités Abalone Construction panneaux solaires

Le déploiement du solaire photovoltaïque dans les projets de construction fait ses preuves depuis plusieurs années et connait une forte augmentation. C’est un véritable outil de développement durable ! Que nous apporte le solaire ? Comment est-il encadré ? Quelles projections pour l’avenir ?

Le photovoltaïque est une solution de production d’électricité qui génère du courant électrique par transformation directe de l’énergie lumineuse en énergie électrique via des panneaux solaires. Ces installations d’énergie renouvelable collent parfaitement aux enjeux de la construction durable de demain.

Les avantages du photovoltaïque

L’énergie d’un bâtiment est primordiale, il est important d’y réfléchir en amont de l’élaboration d’un projet pour y intégrer tous ces aspects.

  • Aspect sociétal 

Ces installations photovoltaïques répondent parfaitement à une démarche environnementale pour améliorer la préservation de la planète. De plus en plus de personnes se sensibilisent et s’investissent sur ces thématiques en l’intégrant dans leurs projets de construction.

  • Aspect environnemental

Cet outil performant permet d’appuyer et de contribuer à la transition écologique française. La mise en place de ces équipements participe à la réduction de l’empreinte carbone d’un bâtiment. L’approche durable du solaire photovoltaïque est une réponse cohérente aux enjeux énergétiques que nous connaissons.

  • Aspect économique

Cette solution est à ce jour l’une des plus économique du marché. Elle se dit être la moins couteuse : effectivement la réduction de la consommation électrique est immédiate. Nous constatons plus de stabilité dans les charges d’exploitation d’un bâtiment équipé en panneaux solaires qu’un bâtiment sans. En effet, le kWh produit par un panneau est moins cher que le kWh acheté à un fournisseur d’énergie.

C’est aussi une solution durable, la longévité d’un panneau s’étale de 20 ans en moyenne, jusqu’au double.

  • Aspect indépendance

Cette typologie d’installation est en capacité de produire sa propre électricité et ainsi au client d’autogérer sa consommation. Le kWh produit est un kWh que le client n’achètera pas un fournisseur d’électricité. Un réel gain d’indépendance énergétique ! De plus, l’utilisateur de panneaux photovoltaïques, sera moins soumis aux variations de prix de l’électricité. L’énergie produite par le solaire est plus stable et anticipable.

Vers de nouvelles législations

De façon globale, le photovoltaïque est régie par les règles d’urbanisme (déclaration de travaux par exemple). Les instances gouvernementales s’orientent vers des constructions plus durables et responsables afin de répondre aux enjeux environnementaux. De nouvelles normes et réglementations viennent intégrer les installations solaires photovoltaïques dans les projets de constructions.

La loi du 22 août 2021, Climat et Résilience, vise à accélérer la transition écologique de la société et de l’économie françaises. Le solaire photovoltaïque est régie par cette législation.

La loi Climat et Résilience fixe actuellement pour les bâtiments neufs et les extensions de plus de 1 000 m², une obligation d’équiper 30% de la surface en photovoltaïque.

Un coup d’accélérateur est donné par les instances gouvernementales sur cet axe. Dès le 1er janvier 2023, les nouveaux bâtiments et extensions commerciaux, industriels, artisanaux ou les entrepôts et hangars de plus de 500 m², et les bâtiments tertiaires de plus de 1 000 m² devront équiper d’un système d’énergie renouvelable type panneaux solaires ou de végétalisation, 30 % de leur surface. Enfin, dès le 1er janvier 2024, les nouveaux parcs de stationnement de plus de 500 m² devront végétaliser ou solariser 50 % de leur surface, et 100 % des ombrières de parking.

Le solaire photovoltaïque, un outil durable

Le solaire photovoltaïque représente une solution pérenne et adéquate à l’urgence climatique actuelle. L’ensemble des acteurs du secteur de la construction et du bâtiment ont un rôle à jouer dans la préservation de l’environnement et la limitation du réchauffement climatique.

Soucieux des enjeux climatiques et environnementaux, de plus en plus de clients d’Abalone Construction intègrent la pose des panneaux photovoltaïques dans leurs projets de construction clés en main. Abalone Construction s’entoure d’experts comme Sunelis sur le domaine pour accompagner ses clients sur la réflexion et la mise en œuvre de solutions énergétiques dans leurs projets.

Source : entretien réalisé avec Jérôme Borne, société Sunelis,  https://www.sunelis.com/

Abalone recrute un(e) chargé(e) d’opérations H/F en conduite de travaux

ABALONE CONSTRUCTION

Constructeur clés en main (contractant général), depuis 3 ans, Abalone construit et rénove des bâtiments professionnels.

Aujourd’hui, Abalone est composée d’une équipe de 9 personnes dynamiques et recrute un(e) chargé(e) d’opérations H/F en conduite de travaux.

CHARGÉ(E) D’OPÉRATIONS H/F / CONDUITE DE TRAVAUX

Rattaché(e) au directeur de la structure, vous aurez en charge la gestion des projets de construction ou de réhabilitation de la signature des contrats jusqu’à la livraison complète.

À ce titre, les missions sont notamment les suivantes : 

  • Préparation des chantiers, de la sélection des sous traitants jusqu’à la livraison clés en main.
  • Pilotage de la construction, depuis les VRD jusqu’aux finitions, avec suivi des engagements contractuels sur les coûts et le délai de livraison,
  • Interlocuteur unique de notre client, favoriser la communication pour toutes les décisions à prendre sur le chantier : choix des matériaux, des coloris, intégration des contraintes techniques, etc,
  • Réalisation des documents d’exécution en coordination avec nos partenaires,
  • Réalisation et suivi du planning d’exécution,
  • Gestion des réunions de chantiers avec rédaction de compte-rendu,
  • Suivi financier et facturation clients mensuels suivant l’avancement du chantier,
  • Propositions à nos clients des gammes de matériaux avec présentation d’échantillons, et choix final en collaboration avec la conception,
  • Gestion des raccordements fluides auprès des concessionnaires des réseaux publics (eau potable, télécom, gaz, électricité, eaux usées et pluviales),
  • Management de la livraison finale dans le respect des objectifs de l’entreprise, jusqu’à la levée des réserves et la garantie de parfait achèvement.

Cette description n’est pas exhaustive.

LES QUALITÉS ET COMPÉTENCES REQUISES

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES

  • Connaissances techniques du bâtiment et TCE
  • Aisance relationnelle
  • Présentation soignée, être garant de l’image de l’entreprise à l’extérieur
  • Travailler de manière autonome dans le cadre des objectifs fixés
  • Travail en mode projet et travail en équipe
  • Capacité à fédérer et coordonner l’ensemble des parties prenantes sur le chantier
  • Coordonner l’ensemble des partenaires (sous-traitants, intervenants extérieurs…)
  • Pugnacité
  • Compétences rédactionnelles
  • Qualités Managériales

QUALITÉS PERSONNELLES / SOFT KILLS

  • Bonne écoute
  • Aisance relationnelle
  • Adaptabilité
  • Curiosité, ouverture d’esprit
  • Etre organisé et savoir prioriser
  • Polyvalence et adaptabilité
  • Esprit de compétition, de challenge

INFORMATIONS SUR LE POSTE

  • CDI à temps plein
  • Poste à pourvoir immédiatement
  • Secteur Hauts-de-France
  • Tickets restaurants et mutuelle d’entreprise
  • Fixe + primes
  • Véhicule de fonction

LE PROFIL IDÉAL

QUALIFICATION

  • Bac +3 minimum souhaité
  • Niveau ingénieur
  • 5 à 10 ans d’expérience sur un poste équivalent

EXPÉRIENCE

Expérience dans la conduite de chantier et la coordination d’entreprises. Ce qui fera la différence, c’est votre pugnacité & une appétence pour les défis au sein d’une structure jeune en développement.

Envoyez votre CV à contact@abalone-construction.fr

Abalone Construction réalise l’extension de la Brasserie du Pays Flamand à Merville

Le succès et la renommée de la Brasserie du Pays Flamand, fondée en 2006, dépassent les frontières. L’Anosteké blonde, élue meilleure bière du monde en 2021, a notamment confirmé l’expertise de l’établissement et boosté les commandes. Afin de répondre aux sollicitations grandissantes, Mathieu Lesenne et Olivier Duthoit, Co-Fondateurs de la Brasserie du Pays Flamand, ont confié à Abalone Construction l’extension du site de Merville.

L’extension du bâtiment existant permet d’ajouter une surface de 2 500 m² dédiée au stockage et à la production des différents brassins de la marque. Doubler la surface de production et de stockage offre à la Brasserie du Pays Flamand l’opportunité de produire 60 000 hectolitres par an contre 30 000 actuellement.

Lire le communiqué de presse >> Communiqué de presse_ABALONE CONSTRUCTIONxBRASSERIE DU PAYS FLAMAND_MAI_2022

Le PLU, Plan Local d’Urbanisme, un document indispensable pour la conception d’un projet de construction

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) permet de consulter et de prendre en considération toutes les caractéristiques pour la mise en œuvre d’un projet urbain. À quoi sert-il dans le métier de contactant général ? Qui le consulte ? Que contient-il ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Le PLU c’est quoi ?

Le Plan Local d’Urbanisme ou PLU est un ensemble de documents incluant toutes les caractéristiques pour la mise en œuvre d’un projet urbain. Il définit les règles de construction et d’urbanisme à respecter en fonction de zones prédéfinies. Le PLU est mis en place afin d’assurer une cohérence constructive pour le bien commun. Ce document est généralement disponible auprès des Mairies et revu tous les 20 ans environ.

Que contient le PLU ?

Le PLU est composé d’articles qui vont définir les principes précis de ce qui est possible de réaliser ou non sur un site. Depuis la loi de 2014 Cécile Duflot, il est inscrit dans le schéma d’urbanisme.

Le Plan d’Urbanisme Local reprend plus précisément toutes les contraintes urbaines qui incombent de respecter pour la viabilité et acceptation d’un projet de construction, d’extension ou de réhabilitation.  Plusieurs aspects y sont abordés : développement durable, architecture, esthétisme, énergies renouvelables, choix des matériaux, orientation, etc.

Le Code Civil et le Code de l’Urbanisme viennent compléter l’étude pour certaines situations. Par exemple, le cas où les bâtiments d’un projet auront vu sur des habitations.

Pourquoi le consulter ?

La consultation du PLU est une étape indispensable dans le métier de contractant général. En effet, la viabilité d’un projet en dépend. Il est ainsi nécessaire d’intégrer à la modélisation du projet l’ensemble des contraintes et des caractéristiques urbaines de la zone potentielle d’implantation.

« Le PLU donne une orientation et permet de modéliser un projet. Heureusement que ce document existe car en terme de conception, la tâche est facilitée. Il permet d’intégrer au dessin toutes les obligations et caractéristiques à respecter. Ainsi, le projet ne démarre pas d’une page blanche. », souligne Sébastien, responsable conception chez Abalone Construction.

Comment utiliser le PLU ?

Le responsable Conception Abalone Construction travaille sur carte et recherche des zones d’implantations. Il réalise une étude de la situation, de la localisation des zones, des secteurs inondables, etc.

Le PLU lui permet de trouver et de recenser des informations relatives, entre autres, aux zones de bruits, de desserte, de transport, nombre de places de parking, au traitement des eaux de pluies, au nombre d’accès, à la typologie des façades et du bardage, aux distances à respecter vis-à-vis des emprises publiques ou séparatives ou un autre bâtiment existant, etc. (Liste non exhaustive)

En consultant l’ensemble du PLU, l’architecte peut définir quelle typologie de bâtiment sera autorisée sur la zone identifiée.

Un cas concret ?

Les équipes Abalone Construction réalisent l’extension de la Brasserie du Pays Flamand à Merville. Plusieurs éléments ont été étudiés et considérés dans la modélisation du projet client :

  • Distance vis-à-vis du domaine public : 10 mètres non constructibles à partir de la route,
  • Recul de 10 mètres à prévoir à partir du cours d’eau qui se situe à l’arrière du bâtiment en construction,
  • La hauteur du bâtiment,
  • L’implantation de l’extension et son esthétisme en fonction de l’aérodrome situé à proximité,
  • L’emprise au sol (les m² en RDC),
  • La performance énergétique,
  • Les plantations : des essences locales sont à privilégier. Il est capital de calculer la surface et le nombre de plantations à effectuer (5 places de parking = 1 arbre, 200m² = 1 arbre).

(Cette liste n’est pas exhaustive)

En conclusion ?

Le Plan Local d’Urbanisme est la clé de voûte de la conception d’un projet urbain et de construction. Véritable outil d’aide à la modélisation, ce support vient créer une harmonie dans le paysage urbain et contribue au maintien du bon équilibre dans nos villes.

Les entreprises : acteurs du développement de l’électromobilité

Abalone Bornes Electriques
Abalone Bornes Electriques

L’électromobilité ou mobilité électrique occupe une place de plus en plus importante au sein de notre société. Le fait de se déplacer avec un véhicule alimenté partiellement ou complétement à l’électricité permet de répondre aux enjeux climatiques, de préserver l’environnement, de lutter contre le réchauffement climatique et de réduire les émissions polluantes et gaz à effets de serres. Cette typologie de véhicules ne rejette pas de gaz polluant ni de C02.

Une législation pour encadrer le développement de l’électromobilité

Le Code de la Construction et la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte de 2015 prévoient pour les entreprises de pré-équiper une partie de leur parking afin d’accueillir des bornes de recharge pour les véhicules électriques des salariés et du public. La loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte vise à un objectif de 7 millions de bornes installées d’ici 2030.

C’est une obligation depuis 2012 pour les bâtiments neufs ou rénovés, et depuis 2015 pour les bâtiments existants. Le pré-équipement vise à l’installation de points de recharge pour les véhicules électriques ou hybrides. La législation inclue les bâtiments à usage tertiaire, industriel, ceux accueillant un service public, les bâtiments des ensembles commerciaux et des cinémas.

La loi fournit également les caractéristiques techniques précises du pré-équipement : dimensions, installation de fourreaux, chemins de câble ou de conduits, etc. L’installation doit être effectuée par des professionnels agréés afin de répondre aux exigences de sécurité.

Le pré-équipement défini par la loi est différent selon la date de demande du permis de construire et du type de bâtiment :

Pour les bâtiments existants :
  • Demande de permis de construire déposée avant janvier 2012 (bâtiments existants à usage tertiaire) : 10% des places de parking dans les aires urbaines de plus de 50 000 habitants et 5% dans les autres cas.
  • Demande de permis de construire déposée entre le 1er janvier 2012 et 31 décembre 2016 (bâtiments à usage tertiaire ou industriel) : au minimum 10% des places de parking.
Pour les bâtiments neufs :
  • Demande de permis de construire déposée après le 1er janvier 2017 : 5 à 20% des places de parking.
  • Le cahier des charges des constructions de bâtiments neufs prend en compte les besoins des salariés utilisant des voitures électriques.
Montée en puissance des véhicules propres

De plus en plus de salariés s’orientent vers des véhicules électriques. Un choix pour plusieurs raisons.  En effet, il s’agit bien souvent d’un choix personnel et d’une contribution à l’environnement ou encore par souci d’effectuer des économies ou même par confort. Leurs émissions sont engendrées à la production d’électricité. On peut qualifier les véhicules électriques de véhicules « propres ».

Les entreprises franchissent également le pas pour répondre à cet enjeu. De plus en plus de sociétés se dotent d’une flotte de voitures électriques, dans le cadre d’une politique RSE ou encore d’un plan de mobilité, par exemple.

En 2020, 110 916 voitures électriques ont été vendues en France, soit une augmentation de 159% en une année.

Les entreprises ont un rôle capital à jouer dans l’accompagnement des collaborateurs dans ce choix et se doivent de leurs proposer des solutions de recharges. L’installation des bornes de recharges dans les entreprises est ainsi devenue obligatoire !

Pour aller encore plus loin, les entreprises peuvent mettre en place un plan de mobilité. Ce dernier est d’ailleurs obligatoire pour les entreprises plus de 100 collaborateurs sur un même site depuis le 1er janvier 2018. Le plan de mobilité (PDM) est un ensemble de mesures qui a pour objectif d’optimiser et augmenter l’efficacité des déplacements des salariés d’une entreprise afin de diminuer les émissions polluantes et le trafic routier.

Des actions telles la mise en place d’un système de covoiturage, la mise à disposition de voitures électriques, de vélos, l’augmentation de la part de remboursement de l’abonnement des transports en commun, etc. peuvent faire partie intégrant d’un plan de mobilité.

ABALONE accompagne ses clients sur la législation des bornes de recharges électriques

Abalone en tant que contractant général se doit de prévoir dans le cahier des charges de ses projets l’intégration des bornes de recharges électriques. Il a la responsabilité de l’application de la législation. Pour exemple, sur le bâtiment LE PILAT à Marcq-en-Barœul, 2 bornes ont été installées et sur le projet DURIEZ AGENCEMENT à Templeuve, une dizaine de bornes ont été posées sur les parkings.

Les équipes Abalone réalisent actuellement le nouveau siège social du Groupe VIVEO à Oignies, sur lequel une vingtaine de bornes sont  prévues à terme.

(Sources : Jean-Pierre CHERMEUX, Co-Fondateur Ma Borne Auto et https://www.fournisseurs-electricite.com).

Nouveaux locaux pour Abalone !

Abalone actualités nos nouveaux bureaux
Abalone actualités nos nouveaux bureaux

Depuis juin 2020, les équipes de POLYGONE, ABALONE, ALL IN SPACE et ARROW IMMOBILIER profitent de leurs nouveaux locaux au sein de l’immeuble de bureaux LE PILAT, programme développé par POLYGONE.

Lire le Communiqué de Presse >> CP-nouveaux-locaux-Groupe-Polygone-ArrowImmobilier-04-2021

Bonne lecture !

Vous avez dit « Normes ICPE » ?

Chantier DURIEZ AGENCEMENT avancement chantier
En direct du chantier Duriez Agencement à Templeuve. Zoom sur les normes ICPE avec les experts d’Abalone.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 

Chantier DURIEZ AGENCEMENT
Les normes ICPE c’est quoi ?

Il s’agit des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement. Ce sont toutes les installations industrielles qui peuvent représenter, pour l’environnement et les riverains, un danger (explosion, incendie, par exemple) ou une nuisance (pollution).

Qui est soumis à ces normes ?

Une entreprise, selon son activité, doit mettre en place des normes ICPE et ainsi appliquer une réglementation. Tout dépend de l’activité exercée ou des substances qui y sont manipulées. Ces deux paramètres déterminent le classement, régie par le Code de l’environnement. Par exemple, il peut s’agir d’un parc éolien, d’une exploitation agricole, d’une usine, d’un site industriel, Seveso ou de logistique, etc.

Les équipes Abalone supervisent-elles des chantiers avec des normes ICPE ?

Oui, tout à fait ! Nous réalisons actuellement la mise en conformité ICPE pour la société ABENA FRANTEX à Nogent-sur-Oise. Cela passe par le diagnostic complet du site et sa réhabilitation.

Un second chantier : DURIEZ AGENCEMENT (construction du nouveau siège social, bâtiment de 12 000 m² dernière génération et durable) à Templeuve.

Cette entreprise de fabrication d’agencement haut de gamme génère une grande quantité de découpes de bois et une importante consommation énergétique. La société doit se soumettre à la réglementation ICPE : accès pompiers, stabilité au feu de la charpente du bâtiment, locaux coupe-feu particuliers, système de récupération des eaux incendie, surfaces de désenfumage spécifiques, coupe-feu entre les ateliers et les activités bureaux, distance de limite de propriété, etc.

Le rôle d’Abalone ?

Nos experts déterminent en amont, lors de l’étude du projet, la nécessité de mettre en conformité ICPE un bâtiment de seconde main ou sur un projet neuf. Une fois ce projet développé, l’équipe sait parfaitement quelle réglementation appliquer. Tout au long du chantier, les conducteurs de travaux suivent la mise en place des installations ICPE.

« La réglementation ICPE est stricte et demande une bonne connaissance des normes »